Qu’est-ce que l’entreprenariat vert ?

L’entrepreneuriat vert englobe les activités économiques, les technologies, produits et services qui limitent les émissions de gaz à effet de serre, réduisent l’empreinte écologique, minimisent la pollution et économisent les ressources.

L’entreprenariat vert constitue une nouvelle dynamique économique en pleine évolution dans le contexte d’une prise de conscience croissante des enjeux environnementaux planétaires. Il prend en compte les objectifs du développement durable par le biais de l’économie verte.

L’entrepreneuriat vert est un atout pour l’Afrique francophone en contribuant à la transition vers une économie verte : agriculture biologique, éco-tourisme, éco-construction, énergies renouvelables, gestion durable de l’eau, valorisation des déchets…

Les initiatives menées par des entrepreneurs verts en Afrique se distinguent par deux critères : la contribution à l’intérêt général et un réel impact local. Au-delà de la finalité environnementale, l’entrepreneur vert africain considère la finalité sociétale au cœur de sa stratégie. Celui-ci propose également de développer des circuits courts de commercialisation et des modes de production plus durables. L’entrepreneur vert valorise les savoir, les savoir-faire et les produits locaux. L’impact en termes de développement est réel ; il s’agit de soutenir le développement local et de créer des emplois durables. 

L’engagement dans des activités vertes est un signe révélateur du potentiel de la filière verte en Afrique ; il révèle aussi le courage et la persévérance de ces jeunes qui ont « osé » innover et concevoir des solutions écologiques.

Cependant, bien que l’entrepreneuriat vert soit en plein essor et que les jeunes entrepreneurs africains soient porteurs d’initiatives originales et intéressantes, celles-ci restent méconnues et elles ne bénéficient pas souvent d’un accompagnement.

Les acteurs gouvernementaux prennent de plus en plus conscience de la nécessité d’apporter un appui à ce secteur ; certains d’entre eux montent des programmes en partenariat avec des organisations de coopération internationale. L’un des axes de travail est de promouvoir et de valoriser les projets portés par les entrepreneurs verts et d’inciter les jeunes en général à adopter les principes de l’économie verte.