Identité du jeune entrepreneur

  • Nom : GATRI
    Prénom : Asma
    Fonction : Consultante en environnement & CEO
    Email : asmagatri25@gmail.com
    Localité ou région : Le Kef
    Pays : Tunisie

Structure

  • Nom : African Environment Consulting
    Statut juridique :
    Auto-entrepreneur

    Date de création : 09/2017
    Filières d'activité : Recyclage des déchets, Technologies digitales/mobiles

Description des activités

  • African Environment Consuling est le résultat de plusieurs facteurs favorables. Tout d’abord, l’existence d’un cadre réglementaire et institutionnel qui permet de réduire les effets néfastes de la pollution sur l’environnement, notamment celle due à l’absence de traitement des déchets. La Tunisie générait, en 2007, une quantité de 2,2 millions de tonnes de déchets. L’augmentation annuelle est de 4%. Les déchets contiennent en moyenne 68% de matières organiques, 11% de plastique et 10% de papier. Ensuite, le second facteur favorable a été la réponse à un besoin : le Kef compte une cinquantaine de sociétés mais aucun bureau d’études dans la filière des déchets.
    La principale mission du bureau d’études d’Asma consiste en la réalisation d’études d’impact sur l’environnement pour des entrepreneurs qui souhaitent investir dans l’entreprenariat vert (projets de recyclage), d’études de dépollution et d’études de valorisation des rejets. Asma propose à des industriels de rentabiliser leurs activités en diminuant leurs dépenses liées à l’environnement, voire à les supprimer. Elle offre aussi une assistance à des sociétés pour l’élaboration des dossiers de mise à niveau afin de bénéficier de subventions de l’Etat pour l’achat de matériels ou bien encore de certificats et de logiciels.
    De plus, Asma a réalisé une plateforme éducative pour aider les enfants âgés de 6 ans à 12 ans à mieux comprendre l’importance de la protection de l’environnement à l’aide de jeux.
    Enfin, une autre activité consiste en la commercialisation d’un résidu (le dérivé de recyclage des déchets) à la cimenterie installée au gouvernorat en vue d’une valorisation énergétique.
    Les activités ont commencé grâce à un apport personnel. Après huit mois de fonctionnement, malgré beaucoup de difficultés, les activités ont progressé et le chiffre d’affaires réalisé est satisfaisant. Il permet de couvrir les charges et d’envisager une phase de développement : un recrutement est en cours et l’ouverture d’un nouveau bureau est envisagée.

Localisation